Petite culotte
Publié le 1 Juin 2017 à 10h51 - 396 clics

Que des belles beurettes bien chaudes !

Pour les pays arabes, la virginité est une chose tabou et sacrée qu’il faut respecter jusqu’au mariage. Ces trois jeunes beurettes n’échappent pas à ces règles et pourtant, elles aimeraient bien s’envoyer en l’air avant l’aventure conjugale.

Une soirée bien tentante

Etudiant à l’université, elles vivent dans le campus et partagent une chambre dans la cité universitaire. Un jour, il y a eu un match de basket à l’école et leur université est sorti vainqueur. Après une fête organisée par la direction pour féliciter les héros du jour, chacun rentre à son logis. Pourtant, trois jeunes mecs sont un peu bourrés et n’arrivent plus à retrouver leur chambre. Ils supplièrent les trois nanas à les héberger pour la nuit seulement et que demain, ils déguerpissent au plus vite. Ils ne tardèrent plus à accoster les 3 timides qui s’efforcent de les repousser. Ils les flattent et leurs disent des mots super gentils. Mais, ils leurs disent surtout qu’ils aimeraient bien voir des beurette nues.

Trois beurettes prisent en sodomie

Les maghrébines leurs disent qu’elles pourront seulement leurs montrer leurs corps et rien d’autre. Donc, elles se dévêtirent et leur fait contempler leurs magnifiques nichons. Leurs adorables fesses et leurs chattes un peu poilues mais encore ferme. C’est le signe même de la virginité. Les gars commencèrent à s’approcher d’elles ; les caresser et les ploter comme des dieux. Elles s’efforcent de les repousser mais l’envie prend le dessus. Néanmoins, les mecs comprirent ce qui se passent dans leurs esprits et proposent de la jouer différemment en les défonçant l’anus. Les trainées chaudes acceptent et sucent tout d’abords les queues qui se dressent devant elles. Quand ce fut assez rigide, Ils leurs dit de se pencher et ils les prirent un à un en levrette tout en les sodomisant la rondelle. Elles jouissent et à la fin, les mecs s’éjaculent sur les faces des ces pétasses.

Laissez votre commentaire à propos de cet article